L’AMI AUTOCRÉDIT Plus qu’une troisième chance

02 mars 2015

L’AMI AUTOCRÉDIT Plus qu’une troisième chance

Le groupe L’Ami junior innove en combinant la planificationfinancière à la vente automobile.
Piloté par l’analyste de crédit Yannick Simard, le nouveau service L’Ami auto crédit va plus loin
que la deuxième et la troisième chance.  Alors que plus de 35% des gens vivent avec des problèmes de crédit, L’Ami junior a voulu se ranger du côté des personnes qui ont un crédit peu reluisant en mettant sur pied L’Ami auto crédit. Pour y arriver, des spécialistes du crédit
ont été engagés et travaillent séparément des vendeurs.  Pour Yannick Simard, cette
distinction vaut son pesant d’or. « À partir du moment où il y a un refus au niveau du crédit,
automatiquement, le client est transféré à notre bureau, contrairement à ce qui est fait chez les
autres concessionnaires où ce sont les directeurs commerciaux qui poursuivent les démarches.
Ils vont essayer un financement de 2e chance ou 3e chance, et si ça ne fonctionne pas, le client ne sera plus intéressant. "Moi, c’est à ce moment qu’il devient intéressant», compare-t-il.
« Je suis un spécialiste du crédit et je ne suis pas là pour vendre une voiture. Je suis là pour
résoudre les problèmes de crédit de la personne. Je suis donc à sonécoute, je pose les bonnes questions et je procède à des demandes structurées selon des critères personnalistes », fait valoir Yannick Simard, qui travaille à la succursale de Saguenay. «Un collègue remplit les mêmes fonctions à Alma », précise le directeur général de l’Ami auto crédit. «Ma phrase fétiche, c’est ‘’NO turn in ON’’. Je vire les non en oui », illustre M. Simard. En effet, l’objectif de cette démarche est de simplifier le processus de financement automobile en prenant une approche personnalisée et professionnelle, de sorte que le client se sente respecté, compris et écouté. « Il n’est pas question de bousculer le client pour lui vendre n’importe quelle voiture, mais de rétablir son crédit pour qu’il puisse acheter la voiturequi lui convient»,explique Yannick Simard, qui détient denombreuses attestations de formation en gestion du crédit et du recouvrement, notamment du Groupe Écho. « Étant donné ma spécialisation, je traite les gens avec tout le respect et l’attention qu’ils méritent», met de l’avant Yannick Simard, qui a entre autres choses exercé des fonctions de directeur commercial, de directeur des
ventes ainsi que de représentant et de formateur sur le crédit. Ainsi, pour l’Ami auto crédit,
une vente réussie signifie que le client sera en mesure de rétablir son crédit tout en ayant accès à une voiture, ce qui demande une planification stratégique réfléchie et personnalisée. D’ailleurs, ce service s’adresse autant aux clients qui désirent acheter une voiture neuve qu’usagée. Le processus d’accompagnement consiste d’abord à cerner la situation financière du client, puis de préparer un plan d’action. Ce plan est ensuite expliqué et vulgarisé au client afin
que celui-ci soit bien compris et respecté. Par la suite, au fur et à mesure que le client effectue ses paiements mensuels et respecte le plan établi, son crédit s’améliore de façon à rétablir sa cote de crédit. Pour Yannick Simard, cette nouvelle stabilité financière est la valeur ajoutée issue de ce service.


D’autres articles à lire

L'ami auto crédit - Une équipe dédiée à vous ! +

05 novembre 2018, Zed production

L'ami auto crédit - Une équipe dédiée à vous !

Le financement deuxième chance au crédit en détail +

30 juin 2018

Le financement deuxième chance au crédit en détail

Chez L’Ami Autocrédit de Chicoutimi, Alma et Baie-Comeau, nous avons été en mesure au fil du temps de nous démarquer en offrant à nos clients un grand choix de solutions de financement deuxième chance au crédit et troisième chance au crédit adaptées aux besoins des acheteurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord. Notre capacité à offrir à nos clients des solutions personnalisées selon... Lire la suite